SEMINARI / SEMINAIRES

Association “Logos” de Perpignan

Les causeries de Logos

« Le pouvoir de guérir »

La fonction politico-thaumaturgique et ses métamorphoses

Séminaire animé par Pierangelo Di Vittorio

Vendredi et Samedi 13 et 14 Septembre 2013

logos_affichette_causeries_2013-guerir-A3

Les crises du pouvoir se manifestent parfois par les défaillances des hommes qui l’incarne. Ce phénomène revêt aujourd’hui un certain intérêt, bien au-delà de la question ressassée de la « folie » du pouvoir. Qu’il s’agisse du pouvoir politique ou du pouvoir religieux, on assiste à l’apparition de « faiblesses de l’âme » demandant l’intervention de spécialistes du soin. Des films récents tels que Le discours d’un roi ou Habemus papam, ce dernier ayant été reconnu comme prophétique par avoir su anticiper la démission de Benoît XVI, posent explicitement la question d’un pouvoir qui, loin de guérir, nécessite plutôt d’être lui-même soigné. D’ailleurs, la formule « il faut qu’il se soigne » a été appliquée à d’importantes personnalités politiques, non seulement par des gens ordinaires en guise de banale invective, mais aussi par des professionnels sous forme de diagnostic précis (c’est de leur « sex addiction » que Silvio Berlusconi et Dominique Strauss-Khan, par exemple, devraient être soignés). Le lien entre clinique et politique acquiert donc une nouvelle incandescence… (suite)

———————————————————————————————————

Association “Logos” de Perpignan

Les causeries de Logos

SOIGNER ET GOUVERNER

Séminaire animé par Pierangelo Di Vittorio

Les 8, 9, 10 Octobre 2010 au Château de Jau (Perpignan)


Désormais tout le monde sait que pour faire marcher la machine capitaliste il faut des hommes en bonne santé, aussi et surtout en bonne « santé mentale », et que la mission primordiale du management consiste à motiver ces hommes afin qu’ils se portent bien et qu’ils soient de plus en plus performants. C’est précisément la même ambivalence de l’aliénisme – soigner et gouverner – et on voit bien comment l’illusion de réaliser la quadrature du cercle puisse tourner vite en catastrophe. À travers l’analyse des quelques films (Le reptile de Joseph Mankiewicz, Le Pont de la rivière Kwaï de David Lean, La Vague de Dennis Gansel) et des certains romans de James G. Ballard (Cocaine Nights, Super-Cannes, Que notre règne arrive), nous allons arpenter ce vaste territoire où règne la logique de la communauté thérapeutique, jusqu’à percer ses zones d’ombre les plus secrètes et ténébreuses. C’est un travail indispensable, si l’on veut essayer de comprendre les dérives racistes et fascistes du monde contemporaine, et commencer à répondre à cette question fondamentale : pourquoi sommes nous devenus si obéissants, si disponibles à être gérés, gouvernés et dirigés ?

PROGRAMME DU SEMINAIRE

Album Photos:

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...